Infrastructures : le programme de travail et budget annuel des exercices 2023 et 2024 du projet PACT est validé

Dans le cadre du Projet d'Appui à la Connectivité au Transport (PACT), le Programme de Travail et Budget Annuel (PTBA) exercice 2023 et 2024 a été validé le lundi 12 février 2024 par le comité de pilotage dudit projet. Cette validation s'est faite lors de la première réunion de l'espace politique et stratégique de ce comité sous la houlette du Ministre d'État, Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gisaro Muvunyi.

Prenant la parole, le Ministre d'État aux ITP, Alexis Gisaro a souligné que les objectifs du développement de ce projet multisectoriel visent notamment à fournir une connectivité
résiliente afin de permettre le désenclavement des provinces du Centre et de l'Est de la
RDC.

« L'objectif de développement du projet est, d’une part, de fournir une connectivité résiliente, permettant le désenclavement des provinces du Centre et de l'Est de la RDC, notamment celles du Kasaï Oriental, du Lomami, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, et, d’autre part, d'accroître la performance et la gouvernance des secteurs routier, numérique et aérien», a-t-il indiqué.

Pour sa part, Billy Tshibambe, Coordonnateur de la Cellule Infrastructures a laissé entendre qu'il s'agit d'un projet qui a des investissements importants concernant les travaux routiers; entre autres, le bitumage de 440 km de routes.

« Le budget a été approuvé puis validé par le comité de pilotage conformément aux dispositions du projet. Après sa validation, il va être soumis à la Banque Mondiale. Comme vous l'avez bien constaté, ce budget comprend environ 90 activités qui doivent être mises en œuvre. Ce sont des activités liées aux investissements et aux travaux. C'est un projet qui a des investissements importants concernant les travaux routiers; qui prévoit le bitumage de 440 km de routes. Au cours de cette année 2024, les travaux routiers vont commencer. Le projet a aussi prévu beaucoup d'assistance technique dans le secteur du numérique et d' aéroportuaire», a, signalé, le Coordonnateur de la C.I, Billy Tshibambe.

Et d'ajouter : « Une fois que le comité de pilotage qui représente le gouvernement va donner son avis, la Banque Mondiale viendra rapidement. Mais on n'a pas attendu  cet avis soit cette validation. On a préparé un planning des activités à travers une passation des marchés. Les activités vont démarrer immédiatement puisqu'on a des engagements [...]».

Pour rappel, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un appui de l'Association Internationale pour le Développement (IDA) du Groupe de Banque mondiale afin de mettre en œuvre le Projet PACT, pour une enveloppe de 500
millions USD dans sa première phase qui a, du reste, reçu l’approbation du Conseil d’Administration de ladite Banque en date du 28 juin 2022 et qui a été mis en vigueur le 23 mars 2023.

Cellcom/P ITP