Kasaï: Alexis Gisaro lance les travaux construction et exploitation de la route transfrontalière Tshikapa-Kamako

Dans son discours d'investiture tenu le 20 janvier dernier, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi a réitéré sa ferme volonté de résoudre l'épineuse question du désenclavement des territoires de la République Démocratique du Congo. C'est dans cette optique que le Ministre d'État, Ministre des Infrastructures et Travaux publics, Alexis Gisaro Muvunyi a procédé au lancement des travaux de construction et d'exploitation de la route Tshikapa-Kamako d'une longueur de 120 km dans la province du Kasaï, le lundi 13 février 2024.

Ce lancement des travaux a eu lieu en présence du Gouverneur de la Province du Kasaï, du Directeur Général de l'Agence Congolaise des Grands Travaux, du Représentant de l'entreprise Toha Investment Sarl ainsi que de plusieurs autres acteurs dans le secteur des infrastructures. 

A la place Bopole où cette activité s'est tenue, le Gouverneur de la province du Kasaï, Dieudonné Pieme a signalé que le lancement de ce projet représente l'intégration de sa province en tant qu'espace-centre de la Rd. Congolais. D'où la gratitude exprimée par le  Président de la République qui matérialise ainsi sa promesse faite 2 mois après son passage dans cette partie du pays. 

Le premier citoyen du Kasaï a aussi remercié le Gouvernement central pour l'obtention du financement lié à ce projet tout en relevant l'expertise dont a fait montre le Ministre des ITP dans l'amélioration de ce projet, jadis proposé par le gouvernement Provincial du Kasaï. 

Faisant la description de ce projet, le Directeur Général de l'ACGT, Nico Nzau-Nzau a indiqué qu'il s'agit de la construction d'une route transfrontalière de haute portée économique pour la RDC et les provinces du Kasaï, Sankuru, Kwilu ainsi que de la République sœur d'Angola.

Pour Nico Nzau-Nzau, ces travaux seront financés par l'entreprise Toha Investment sarl, en mode Build Operate and Transfer (BOT) en 30 mois pour un montant estimé à 208 165 761,65 Usd. Il consistera en la construction de la Route Tshikapa-Kamako d'une longueur de 120 Km,  d'asphalte de la bretelle de 27 km à Kandjandji, de 3 postes de péage et pesage, des infrastructures sociales ainsi que de 5 km de voiries à Tshikapa et 5 autres à Kamako avec un poste frontalier moderne à Kamako, a-t-il déclaré.

Ce projet va à coup sûr, renchérit-il, booster l'économie Congolaise et Angolaise grâce à l'amélioration de l'axe qui relie la ville de Tshikapa vers l'Angola à la Route provinciale 706 en passant par Kamonia.

Le représentant de Toha Investment sarl a souligné que son entreprise possède des capacités recquises pour mener à bon port ce projet. 

« Bana ba Kasaï, moyo wenu, moyo kabidi! », Entendez: « Les fils et filles du Kasaï, je vous salue, je vous salue à nouveau». C'est à travers cette salutation en Tshiluba que le Ministre d'État, Ministre des ITP a introduit son adresse à la population de Tshikapa venue nombreuse à la place "Bopole " pour vivre cet événement. 

Le projet Tshikapa-Kamako vient désenclaver l'espace Kasaï et apporter le développement économique et social de ce coin de la République, a mentionné Alexis Gisaro Muvunyi.

« Nous sommes venus à ce jour afin de matérialiser la vision du Chef de l'État exprimée lors de son discours d'investiture et bien inscrit dans les décisions de nos dernières réunions du conseil des ministres. Nous lançons ce jour, le 1er projet du 2 ème mandat du Président de la République, conformément à la promesse faite lors de son investiture», a relevé la tête couronnée des ITP.

Parlant du concessionnaire Toha Investment, le Ministre d'État Alexis Gisaro Muvunyi reste rassurant quant à ses capacités en termes de mobilisation financière pour l'exécution de tous les travaux. 

Pour finir, le warrior du Gouvernement Sama reste confiant à l'exécution de tous les travaux routiers dans l'espace Kasaï. Il s'agit entre-autres: du projet de construction de l'aéroport de Tshikapa, du projet de route Mbuji-Mayi/ Mweneditu, celui du stade de 15000 places à Kananga. Ainsi que celui de la modernisation de la RN 1 section Kananga-Mbuji-Mayi, de la RN 2, Mbuji-Mayi-Kabinda-Banga.

C'est dans soirée de la même journée du 13 février 2024 que la forte délégation du Ministère des ITP a regagné Kinshasa, satisfaite d'une mission bien accomplie.

*Cellcom/P ITP